Les contenus en ligne, et leur richesse, tiennent un rôle primordial dans la stratégie de marketing digitale d’une entreprise et deviennent nécessaires pour augmenter sa visibilité sur internet.

Les différents types de contenus que vous allez créer pour votre entreprise sont donc d’autant plus importants qu’ils ont un effet direct, positif ou négatif, sur votre référencement naturel. Un contenu peut propulser n’importe quel site en première position sur les moteurs de recherche, comme il peut entraîner des préjudices presque impossibles à réparer. Mais à quoi correspond exactement le contenu ?

Le contenu marketing existe sous différents aspects. Il peut être représenté sous forme écrite ou visuelle, mais aujourd’hui on le trouve majoritairement sous une forme plus attractive :  la vidéo. Il permet aux personnes qui le consultent soit de se divertir soit de s’informer, et les deux ne sont pas incompatibles. Mais quelle est exactement sa valeur pour le référencement et pourquoi est-il si important que les deux travaillent ensemble ?

Plaire aux moteurs de recherche

Les moteurs de recherches, pour classer les résultats de façon pertinente, utilisent des algorithmes qui évoluent constamment et se servent des éléments de contenu disponibles sur internet. Pour que le contenu soit bénéfique au référencement, il doit être avantageux pour les internautes, donc répondre à certains critères : la valeur du contenu dépend de son utilité, de ses informations, de sa valeur, de sa crédibilité et de son engagement.

Si le contenu créé n’est pas optimisé, l’entreprise ne sera simplement pas répertoriée par les moteurs de recherche. Lors de la création du contenu il faut veiller à ce que votre contenu soit centré sur l’audience. Cela signifie que vous vous concentrez sur ce que le public veut entendre plutôt que sur ce dont vous voulez parler. Ce qui est a priori la base du marketing.

Mais optimiser un contenu se fait en deux temps : d’un part d’un point de vue purement sémantique, et c’est ce que nous allons aborder ci-dessous, et d’autre part d’une point de vue technique.

Optimisation sémantique des contenus en trois étapes :

1. Déterminer un sujet

Dans un premier temps, pour la structure de votre contenu, vous devez effectuer une recherche par mot clé et déterminer précisément votre sujet : c’est impératif pour garantir que le contenu résultant puisse être trouvé via les moteurs de recherche.

2. Adapter le sujet à la cible

Une fois que vous avez défini votre sujet, il est important de développer votre plan ou votre déroulé et votre format en fonction des capacités d’attention de vos lecteurs, qui est souvent très courte, et ce afin d’obtenir une lisibilité optimale. Clairement, selon le sujet abordé, on fera plus ou moins court et plutôt de l’article ou de la vidéo.

3. Inclure des liens

Un lien vers des sites pertinents et fiables peut aider à garantir que les moteurs de recherche voient votre contenu comme crédible. Pour cela, vous devez donc inclure les back links dans votre contenu. Mais attention : assurez-vous cependant que les mots utilisés pour le lien sont réellement pertinents pour le site vers lequel l’utilisateur sera dirigé.

 

Un contenu optimisé améliore considérablement votre visibilité sur le web. Sans visibilité, votre contenu n’est qu’un des nombreux articles publiés quotidiennement sans aucun intérêt. Il n’y aura personne pour le voir ni interagir avec, favorise « l’engagement ».

Cependant créer du contenu de valeur ne suffit pas. Il est également important de connaître les aspects techniques qui interviennent dans le SEO. Cela implique des facteurs tels que les mots-clés, les méta-titres, les méta-descriptions et les URL.

Nous verrons cette deuxième partie dans le prochain article.

 

error